Chasse aux aurores boréales à Tromso en Norvège

le 6 mai 2017 dans Voyages, # #

Tromsø, ville universitaire située 300 kilomètres au dessus du cercle polaire, au nord de la Norvège… ça vous parle ? Nous avons eu l’occasion de nous y rendre en février 2017 et on ne regrette vraiment pas le voyage. Tromsø est la dernière « grande » ville au nord du pays, peuplée d’un peu plus de 70 000 habitants et située à 500 kilomètres en voiture du cap nord. Le climat y est plutôt doux par rapport à la Laponie Finlandaise située à quelques heures de route, la côte composée de nombreuses îles est réchauffée par le Gulf Stream. Nous avons eu des températures comprises entre -7 et +5° celsius avec pas mal de neige en fin de séjour.

Randonnée à Tromso en Norvège.


Retrouvez plus de vidéos sur ma chaîne Youtube !

 

Comment s’y rendre ?

Nous avons pris un vol à partir de Bruxelles Zaventem en direction de Stockholm en Suède, puis un vol Stockholm – Tromsø. Comptez un peu de moins de 4 heures de vol, sachant que les vols pour Tromsø sont souvent retardés selon les conditions climatiques. Une heure de retard au retour dans notre cas, le temps de déneiger la piste recouverte de 30cm de neige tombés pendant la nuit et de dégivrer l’avion… Si vous réservez à l’avance, vous pourrez trouver des billets aux alentours de 230€ A/R par personne via la compagnie SAS (Scandinavian Airlines). Je recommande vivement cette compagnie, ils ne sont pas regardant sur le poids des valises (+ 1,5 kilos pour notre valise en soute et nous n’avons pas eu à payer de supplément) et le thé / café est offert en vol, un petit plus qui fait toujours plaisir quand on a pas acheté notre bouteille d’eau à 5€ dans l’aéroport…

 

Tromsø 2017
Tromsø 2017

 

Privilégiez plutôt les vols qui passent par la Suède plutôt que les vols atterrissant d’abord dans la capital Norvégienne. Cela vous ferait sortir de la zone internationale de l’aéroport et donc vous faire perdre du temps au niveau de la douane pour prendre votre correspondance. En passant par Stockholm aucun stress, vous sortez du premier avion et vous êtes directement dans le hall d’embarquement pour le deuxième, vos valises sont automatiquement transférées par SAS.

 

Tromsø 2017

 

Les transports sur place

Sur places, des lignes de bus sont présentes mais je vous conseille de louer une voiture pour plus de liberté. Nous avons loué un petit véhicule chez Budget (compagnie appartenant au groupe Avis, le même comptoir dans l’aéroport). Aucun souci, même si les employés ne se déplacent pas avec vous pour faire la visite du véhicule lors de la remise des clés. Nous avons été surclassés avec une voiture full options et ceux gratuitement (boite auto, GPS, caméra de recul… sympa !).

 

Tromsø 2017
Tromsø 2017

 

Où séjourner dans la région de Tromso ?

Côté logement les offres les plus intéressante sont chez AirBnb, ou nous avons passé une semaine très agréable avec un hôte aux petits soins. Le logement était situé sur l’île de Kvaløya, à 50 minutes de l’aéroport. Cette île est peu peuplée et il y a peu de pollution lumineuse, parfait pour voir les aurores boréales. Une seule route fait le tour de l’île de Kvaløya, vous pouvez en faire le tour en 1h30. Attention tout est très cher en Norvège et particulièrement dans cette partie reculée du pays. Pensez à faire la conversion Nok/Euro, vous serez parfois surpris en faisant vos courses.

 

Tromsø 2017

 

Activités sur place

La meilleure période pour se rendre à Tromsø en hiver afin voir des aurores boréales se situe de fin septembre à fin novembre, puis de février à fin mars. Entre deux c’est la nuit polaire, pas l’idéal pour profiter des paysages…

Nous avons fait le tour des îles environnantes en voiture afin d’observer la nature Norvégienne, entre mer et montagne. Je vous conseille particulièrement l’île de Sommarøy où vous pourrez monter jusqu’à un observatoire météo et profiter d’une vue magnifique sur les îles et la mer. De nombreuses activités sont possibles : sortie en chien de traîneau (comptez 130€ par personne pour 2h avec prêt de matériel et collation autour du feu au retour), croisière en bateau pour observer les baleines, sortie en moto neige… toutefois les prix s’envolent rapidement. Nous avons donc privilégié la randonnée en raquettes pendant ce séjour, et il y a de quoi faire ! Nous avons fait le choix d’emporter nos propres raquettes à neige mais une boutique de location est présente en centre ville : Tromsø Outdoor.

Prévoyez une bonne carte car les chemins ne sont pas du tout balisés. Je vous conseille de télécharger l’application Norgeskart pour Android qui dispose de cartes de randonnée à jour pour le pays.

Nous avons passé la semaine à surveiller le ciel via l’application Android My Aurora Forecast qui donne un état de l’activité solaire via l’indice KP (indice mondial de déformation du champs magnétique terrestre compris entre 1 et 9) et l’état de la couverture nuageuse. La semaine a été fortement couverte mais nous avons eu la chance d’admirer des aurores boréales pendant une heure au bout du cinquième jour… il ne faut pas perdre espoir ! Elles traversaient littéralement le ciel d’Est en Ouest au dessus de notre logement, un souvenir inoubliable !

 

Tromsø Northern Lights
Tromsø Northern Lights

 

Au départ de Bakkejord il est possible de randonner pendant plusieurs heures pour se rendre dans le centre de l’île et profiter d’une superbe vue. De quoi croiser le faune locale : élans, cerfs, aigles royaux, lagopèdes alpins et bien d’autres espèces d’oiseaux qu’on ne croise pas en France. Après Sommarøy, Nous nous sommes également rendus à Kaldfjord et à Tromvik, un petit village de pécheur. Une visite du centre de Tromsø s’impose également mais en un peu plus d’une heure vous aurez fait le tour.

 


Merci à Kyrre, notre hôte, pour la trace GPS. Il s’agit d’un chemin qu’il entretien en hiver avec sa motoneige. Retrouvez plus de traces sur UT.no.

 

Une expérience à refaire rapidement !

Nous avons eu de très bon échanges avec notre hôte afin de découvrir la culture et les traditions du pays. Au final ce fut un super voyage, il règne une ambiance particulière en Norvège et une quiétude qui nous a permis de repartir l’esprit léger et encore émerveillé par cette nature restée sauvage.

Nous reviendrons certainement en Norvège pour visiter les îles Lofoten. Elles doivent être encore plus grandioses en terme de paysage, même si la chance d’y voir des aurores boréales y est plus faible, ces îles étant situées un peu plus au sud !

 

L’album photo complet sur Flickr

Tromsø 2017



A propos de l'auteur

Jérémy Gadomski
Chargé de communication à Arras dans le Pas-de-Calais, je suis passionné par la photographie et les sports outdoor. Je partage cette passion avec ma femme, Hasna. En randonnée, VTT, vélo de route, running… nous profitons de notre temps libre pour sortir du plat pays qu’est le nord de la France, partir en montagne et essayer d’en ramener de belles images.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *